Search

Info

Config

  • français

    Version française du site

  • english

    English version

  • japan

    Quelques pages en japonais

  • rss

    Abonnement aux flux RSS du site

  • news

    Recevez gratuitement les news de Tourrettes dans votre boite mail

  • Changer la taille du texte

Restauration de la Chapelle Sainte Marie-Madeleine

On ne sait rien de la construction de la chapelle.
Très longtemps, la chapelle fut laissée à l’abandon. En ruines, on se demanda même si elle finirait par être restaurée un jour ou tout simplement détruite.
En 1952, le peintre sculpteur hollandais Joop Van Kralingen – qui avait élu domicile et atelier route de la Madeleine – se proposa, non seulement de restaurer l’édifice mais aussi d’y peindre des fresques.
Le maire de l’époque, Monsieur Geoffroy, fut ravi de la proposition de l’artiste. Une confortable souscription permit de mettre en œuvre le projet.
C’est ainsi que pendant un an Joop Van Kralingen fut tour à tour maçon, sculpteur et décorateur avant de créer les fresques de la chapelle.
C’est en septembre 1953 autour d’un parterre de personnalités que la chapelle de la Sainte Marie-Madeleine fut rendue aux Tourrettans avec cet hommage du peintre qui a cherché à exprimer la vie de Marie-Madeleine, d’abord perdue dans ses erreurs puis rayonnante de paix et de sérénité dès sa rencontre avec le Christ.

 

Depuis, le temps a fait son œuvre et l’humidité s’est emparée des murs de la chapelle en détériorant toutes les fresques.
Le Maire a donc décidé plus d’un demi-siècle après la première restauration de redonner à la chapelle l’éclat des fresques de Joop Van Kralingen.
Des travaux de maçonnerie ont été effectués par un artisan de Tourrettes afin de réparer les outrages du temps, de protéger la chapelle de l’humidité et de refaire tous les enduits intérieurs.
Un fresquiste Tourrettan, Monsieur Ponzanelli, a refait les fresques, tout juste terminées, afin que l’on puisse redécouvrir la chapelle telle qu’elle était en 1953 et de pouvoir ainsi apprécier toute la beauté de l’œuvre du peintre hollandais.
Cette restauration a été réalisée en collaboration entre la Municipalité, les Amis de Tourrettes et la Fondation Kamerbeek.

Voir la galerie photos

 

 

JOOP VAN KRALINGEN, un Hollandais à Tourrettes

L'été 2011 sera l'été de ce peintre venu de Hollande, qui a , un jour de 1953 décidé de  poser ses bagages dans notre joli village... les  Tourrettans  d'alors l'appelaient affectueusement "Yop".
C'était un homme discret et  aimable. Outre les fresques réalisées dans la Chapelle de la Madeleine, il nous a laissé le chemin de croix , sous forme de petits tableaux de bois, accrochés, de part et d'autre de la nef de l'église St Grégoire.  Joop Van Kralingen,  détaché de la rigueur de son éducation, a trouvé, loin de son pays, une forme de foi universelle et libératrice ... . Il a vécu à Tourrettes huit ans.
En Hollande, ce peintre, aujourd'hui décédé, est reconnu comme un artiste important, dont certaines pièces de sculptures sont notamment exposées  sur des places , dans des musées, etc... Il a laissé non seulement  des sculptures, mais aussi, des tapisseries, des peintures et des mosaïques.
L'hommage à rendre à cet artiste s'est imposé tout naturellement ...
Jarmila et  Cornelis Kamerbeek, hollandais, vivant à Tourrettes ,ont apporté toutes leurs compétences , leur enthousiasme , leur volonté, et  aussi le soutien de la Fondation Kamerbeek, pour réussir cette exposition rétrospective,  jumelée à la restauration des fresques de la Chapelle.
L'Association des Amis de Tourrettes , vigile attentif des vieilles pierres  et du Patrimoine, et son président  André Cauvé, le fresquiste  Alain Ponzanelli , bon nombre de bénévoles ,les délégations municipales du Patrimoine et de la Culture, avec toute l'attention et  la confiance  de Monsieur le Maire, les délégations extra-municipales, ont travaillé, ensemble à la réussite de cette opération... il a fallu y mettre beaucoup d'énergie,  beaucoup d'enthousiasme  et il a fallu prendre beaucoup de temps pour réussir chaque étape...mais, le jeu n'en valait-il pas la chandelle?
La Chapelle de la Madeleine est restaurée, les fresques sont belles, les visiteurs ont un nouveau site à découvrir dans notre Commune

 En savoir plus sur sa vie, son oeuvre