Search

Info

Config

  • français

    Version française du site

  • english

    English version

  • japan

    Quelques pages en japonais

  • rss

    Abonnement aux flux RSS du site

  • news

    Recevez gratuitement les news de Tourrettes dans votre boite mail

  • Changer la taille du texte

[Archives] - Communiqués

Commémoration Centenaire Bataille de Verdun

Dimanche 29 mai 2016
Tourrettes-sur-Loup
La bataille de Verdun fut l'une des plus longues et des plus sanglantes batailles de la Première Guerre mondiale. 

Du 21 février au 19 décembre 1916, 700 000 soldats français et allemands périrent.

d'informations sur la bataille de Verdun 

'Il y a 40 ans, j’étais lieutenant affecté à la compagnie légère de transmissions de la 15ème brigade à Verdun.
Avec ma section, j’ai participé à l’entretien des abords de l’ossuaire de Douaumont, des forts de Vaux et de Douaumont. A l’époque les jeunes appelés prenaient conscience, en ramassant des bidons, des gamelles, des casques, des fusils, des boutons rouillés, des restes de brelages, de cartouchières, de godillots, des grenades, des cartouches, et parfois des ossements humains, de l’âpreté des combats et des souffrances endurées par les combattants des deux camps. Un écrivain résume toute cela dans ces mots " qui n’a pas combattu à Verdun ne connait rien à la misère humaine ".
Les marches dans la forêt, offraient aussi un paysage lunaire, la végétation avait repoussée mais les entonnoirs des obus et des mines étaient toujours présents.
Verdun, c’est aussi le symbole d’une résistance que nul pouvait imaginer. Les survivants du régiment de Chasseurs du Colonel DRIANT assommés par les roulements incessants d’artillerie dès le 21 février 1916 ont su se lever pour endiguer les vagues d’assaut allemandes. Et début avril quand les attaques furent partout arrêtées le Général PETAIN pourra écrire dans son ordre du jour " Courage on les aura ".
Verdun bataille ancrée dans l’histoire collective de notre nation doit continuer à rester dans nos mémoires comme le témoignage d’un héroïsme que jacques PERICARD traduisait par sa phrase célèbre " Debout les Morts". Ce souvenir, c’est aussi l’espoir que les jeunesses de nos deux pays participent activement à la construction d’une Europe forte, symbole de paix.'

Damien BAGARIA